Formateur:
Benjamin LEVAQUE

Dates:
21 et 28 février 2019

Horaire :
9h30 - 16h00

Lieu:
au SEPts-j, Grand-Place Baudouin 1er/6, 1420 Braine-L’Alleud

Prix:
70€ pour l’ensemble de l’activité (Repas non compris)




Rencontrer et accompagner des jeunes et des familles issus de cultures différentes.

Présentation

Les travailleurs du secteur sont de plus en plus appelés à accueillir, accompagner, aider, éduquer des jeunes issus de pays et de cultures différentes. Aussi, pour rencontrer au mieux les besoins de toutes ces personnes, plusieurs questions se posent comme :

–  Comment l’intervenant peut-il se décentrer de sa culture et de sa vision du monde pour accueillir et comprendre des personnes d’origines étrangères et ainsi pouvoir les aider.

–    À quoi faut-il être attentif pour entrer en relation ?

–   Comment faire cohabiter dans un groupe (institutionnel ou non) des jeunes issus d’origines  différentes ?

–  Comment amener les jeunes à poser un regard d’ouverture à la différence ?

–  Comment accueillir des valeurs différentes des nôtres et dans quelles limites ?

Telles sont les questions que nous aborderons notamment ensemble lors de cette formation.

Public cible

Cette formation s’adresse à tout professionnel du secteur.

Objectifs

Tracer des pistes de réponse aux questions suivantes :

  • Comment l’intervenant peut-il se décentrer de sa culture et de sa vision du monde pour accueillir et comprendre des personnes d’origines étrangères et ainsi pouvoir les aider ? A quoi faut-il être attentif pour les aider ?
  • Comment faire cohabiter dans un groupe (institutionnel ou non) des jeunes issus d’origines différentes ?
  • Comment amener les jeunes à poser un regard d’ouverture à la différence ?
  • Comment accueillir les valeurs différentes des nôtres et dans quelles limites ?

Contenu

 Bases conceptuelles

  • Modèles de travail social en lien avec des populations étrangères (et diversité de manière générale) Présentation et analyse de différents modèles de travail social (réparateur assimilationniste, ethnoculturel, communautaire, interculturel et antidiscriminatoire) en faisant émerger les intérêts et limites de chaque modèle ainsi que les positionnements professionnels qu’ils impliquent dans le chef des travailleurs sociaux
  • Aperçu de différents modèles de vie en groupe (intégration, inclusion, ségrégation, …) afin de décoder des logiques à l’œuvre (intérêts et limites)
  • Contenu autour des concepts « d’ethno-centrisme » et de « centrisme de classe » + quelques notions d’éthiques qui permettent d’être au clair avec les valeurs que l’on promeut et/ou que l’on peut accepter en tant que travailleur social.

Méthode

– De manière générale, chaque fois que cela sera possible, la formation sera menée selon un principe d’éducation permanente « voir – juger – agir ». En d’autres termes, partir des représentations des participants, leur proposer un contenu « théorique » pour enfin échanger avec le groupe afin de voir en quoi cela leur permet de modifier, ajuster leur point de vue, de leur donner des pistes d’interventions.

Des supports, sur base de présentation de type Power Point, seront proposés aux participants surtout sur les dimensions théoriques et dans une moindre mesure sur les contenus méthodologiques.

– Echanges d’expériences des participants : essais qui se sont révélés concluants, porteurs et à l’inverse, analyse d’expérience qui ont été difficiles. Quels éléments ont pu faire levier ?

– Expérimentation de quelques animations avec les participants.

 

 

 

Envoyer à un ami
Friend Email
Enter your message